Vous êtes ici :

Commencez l’année du bon pied grâce au bilan professionnel sur-mesure !

Positionnez-vous et faites le point en choisissant le bilan professionnel.

Bilan professionnel : en quoi est-il utile ?

Le bilan professionnel permet de revisiter ses expériences de salarié.

Qu’ai-je appris ? comment ? dans quel contexte ? Comment projeter mes compétences dans un autre poste ?

Le Bilan professionnel n’est pas une fin en soi. C’est un moyen qui vous permet de prendre une décision d’action.

Il vise à projeter le salarié dans son nouvel environnement, à mesurer les écarts de compétences et à dégager les facteurs clefs de réussite ainsi que les points de vigilance.

Dans une optique plus dynamique, il permet de construire un plan d’action de développement du collaborateur. Il peut s’agir de formations visant à renforcer les savoirs ou d’actions d’accompagnement individuel (tutorat, formation, coaching) permettant de faire grandir le collaborateur dans son poste ou en prévision de son futur emploi.

Un positionnement professionnel « sur mesure ».

Cette démarche est stratégique pour le collaborateur et pour l’entreprise. Pour le collaborateur, elle est l’opportunité de développer de nouvelles compétences et donc de booster son potentiel.

Faire bouger les collaborateurs au sein de l’entreprise est l’une des meilleures manières de les motiver et de les fidéliser. Ignorer la volonté d’évoluer peut conduire à un plafonnement de la performance et au départ du collaborateur.

C’est en outre une manière d’apporter de la compétence, d’essaimer de bonnes pratiques métiers et de développer un sentiment global d’appartenance.

Sortir de son cadre de référence est une opportunité pour retrouver de la motivation, casser ses habitudes et prendre de la hauteur.

C’est enfin un levier pour booster son employabilité tout en prouvant sa capacité d’agir et d’évoluer.

Pour susciter des projets de mobilité, pour rendre des salariés acteurs de leur parcours, il est indispensable qu’ils puissent étudier l’ensemble des scénarios possibles avec une personne compétente. La démarche est plus constructive si elle s’appuie sur l’intervention d’un tiers consultant et/ou coach car elle est garante d’objectivité.

Nul collaborateur n’a le même parcours, la même perception de son évolution, les mêmes envies ni les mêmes contraintes ; faire le point sur son parcours, ses envies et perspectives d’évolutions ne peut que relever d’un bilan professionnel approfondi et personnalisé.

Faire le choix de la mobilité interne.

La mobilité interne peut être horizontale (fonctionnelle, géographique) ou verticale (promotionnelle). Elle est plus ou moins « choisie » selon les circonstances : restructurations, réorganisations, nouvelles activités…

C’est vrai qu’il est plus fréquent de parler de mobilité interne verticale et donc d’une évolution hiérarchique.

Plus rares sont les salariés qui envisagent l’évolution en faisant un changement de poste vers un autre secteur ou une autre unité. Pourtant une transition peut être intéressante verticalement.

La mobilité interne n’est pas toujours synonyme de promotion. Ceci est particulièrement vrai dans certains secteurs « cloisonnés » où les postes de management sont rares et convoités. Les perspectives managériales ne constituent pas forcément la panacée. D’autres formes d’accomplissement professionnel stratégique pour l’entreprise peuvent être développées notamment la spécialisation et l’expertise.

Vous avez postulé en interne et obtenu un nouveau poste. Au même titre que l’intégration, l’adaptation à un nouvel emploi ne doit pas être sous-estimée. Accompagner la mobilité interne, l’évolution vers de nouvelles responsabilités en s’appuyant sur l’expertise d’un Coach est une des garanties d’un changement réussi.

Vous souhaitez commencer l’année du bon pied, contactez Nathalie Grelat par mail : nathalie.grelat@cabinet-ambitions.com ou par téléphone au 04 42 93 15 02.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *